Skip to main content

Les Verts ne devraient-ils pas prendre une orientation plus radicale?

A la veille des élections fédérales et communales, Les Verts ont certes le vent en poupe, car une partie de la population prend conscience de l’urgence climatique. Les Verts se posent la question des moyens concrets qui permettront un transition écologique et solidaire. C’est l’objet de l’Université d’été des Verts Romands: https://www.verts-ne.ch/universite-dete-2019/

Les sources principales de CO2 sont en Suisse les transports et le chauffage des bâtiments. Les mesures proposées ne devraient pas donc pas être focalisées, comme elles le sont pour la plupart actuellement, sur l’augmentation de la  production d’énergie renouvelable, mais doivent cibler en priorité la diminution de la consommation d’énergie  dans ces deux secteurs. Et elles ne devraient pas consister en des solutions qui rendront le nucléaire encore plus indispensable, comme la voiture électrique et la pompe à chaleur.

Dans la Contrefiche No 15 ci-jointe il est suggéré aux Verts de prendre une orientation plus radicale sans laquelle la prise de conscience, douloureuse pour beaucoup,  de la nature et des dimension des mesures vraiment nécessaires n’aura jamais lieu.

Lire, télécharger, diffuser.. Contrefiche-No-15

 

 

 

 

Les priorités des élus du village que j’habite à l’heure de l’urgence climatique

Les Conseillers Généraux de St-Blaise ont voté deux crédits pour un montant total de 5 millions de Francs  pour deux projets ne présentant à mon avis aucune urgence et pratiquement sans en considérer l’aspect écologique. Si cette somme avait été puisée dans leur portemonnaie, les élus ne l’auraient certainement pas accordée!  Il aurait été plus judicieux de l’investir dans des projets contribuant au tournant énergétique, dont l’urgence semble acquise. Quelques-un des arguments de la Contrefiche 14, qui leur a été adressée par email une semaine avant la séance du 28 mars, ont été repris lors du débat, comme en témoigne le rapport ci-joint. Mais les 2 crédits n’en ont pas moins été accordés à la quasi unanimité. Donc le tournant énergétique c’est d’abord un tournant politique…

Contrefiche-No-14

Email au Conseil-Général-du-28-mars-Sc

PV-séance-CG-23-mars-19-extrait

 

Les Autruches de Panurge

Autruches de Panurge, voilà comment on pourrait qualifier la majorité silencieuse qui se met délibérément sous la tutelle de quelques représentants d’une économie polluante et source d’injustices sociales, en ne s’engageant pas, et en ne faisant même pas usage de son droit de vote…

Les ennemis de la  nature que sont les représentants de la croissance illimitée et de leur financeurs l’ont bien compris. Ils ont placé leur lobbies dans tous les rouages de la politique, eux.

Le plus urgent, c’est donc que les législateurs, autrement dit les parlementaires, soient remplacés à tous les échelons. Cela signifie un renouvellement par l’engagement politique de base. Il faut que des candidat(e)s prêt(e)s  à se battre pour le bien-être de tous, et non pour l’intérêt privé,  se présentent dans chaque commune.

Lire, enregistrer, diffuser :Contrefiche-No-13 

 

 

Mais qu’est ce qu’on leur trouve à ces gros 4×4?

Partout dans le monde on se mobilise pour réclamer aux gouvernements d’agir contre le réchauffement climatique. Ces mouvements sont certainement un pas dans la bonne direction. Mais ils restent très flous dans leurs revendications. Ce qu’is omettent, c’est d’expliciter la nature des mesures concrètes que l’on peut attendre des gouvernements.

C’est un peu le sens des Contrefiches que je permets de vous envoyer: elle servent à imaginer des pistes menant avant tout à la DIMINUTION de la consommation d’énergie, qui à mon avis doit être absolument prioritaire. Le seul gros problème des mesures d’économie d’énergie vraiment efficaces, c’est qu’elles ne conviennent pas à certains acteurs de l’économie, entre autres aux vendeurs de pétrole et de voitures. Ce sont eux que  la contrefiche annexée cible

Lire, télécharger et partager: Contrefiche No12 

Anniversaire: il y a 50 an ans, accident nucléaire à la centrale de Lucens!

La presse nous l’a rappelé. Le 21 janvier 1969 le réacteur expérimental de Lucens, heureusement enfoui suffisamment profondément, a fusionné en partie. Depuis, 3 accidents majeurs ont eu lieu à intervalles plus moins réguliers. De quoi réfléchir à la sortie du nucléaire qui ne doit pas être négligée même si elle représente un conflit d’intérêt avec la lutte contre le réchauffement climatique…

Contrefiche-No-11 à lire, télécharger et partager…

 

Les oppositions à la mise à l’enquête sont déposées!

Les oppositions à la mise à l’enquête ont été déposées dans les délais (14 janvier 2019) au Conseil Communal de St-Blaise. L’Association pour le développement harmonieux de St-Blaise (ADSB) a recueilli uns soixantaine de signatures. Pour ma part, j’ai déposé en mon nom personnel ma propre opposition. Ci-dessous, le communiqué de presse de l’ADSB.

Communiqué-de-presse-opposition ADSB

 

Oui à l’ initiative Stop-Mitage : objectif plus de 50% de participation !

Tout d’abord je vous présente mes meilleurs vœux pour une année 2019 que je nous souhaite politiquement et « climatiquement » plus sereine que l’année écoulée.
Je me permets de vous faire parvenir une fois de plus ma petite chronique politique personnelle, née de mon opposition au projet immobilier des Chauderons à St-Blaise que j’ai nommée « Contrefiche » en espérant qu’elle saura retenir votre intérêt.
J’ai envoyé ma propre opposition à l’arrêté sur la modification du plan d’aménagement et sur le plan de quartier des Chauderons au Conseil Communal. Et j’espère qu’avec celle de l’ADSB (Association pour le développement harmonieux de St-Blaise) elle finira par convaincre les juges de l’ineptie du projet des Chauderons.
J’aimerais consacrer cette Contrefiche à 2 sujets pour une fois, ceci à cause de délais très courts liés à ses deux sujets: d’une part l’initiative Stop-Mitage et d’autre part le Festival du film 2019 de Greenpeace.

Lire, télécharger et faire suivre..Contrefiche No-10

La fin du monde ou la fin d’un monde?

La pensée exprimée ci-dessous a été inspirée par une émission de la chaîne France 2 consacrée au retour médiatique de Nicolas Hulot, 3 mois après sa démission du gouvernement Macron, ou il a exercé pendant quelques mois la fonction de ministre de l’Environnement.
Si mes Contrefiches suscitent chez vous une réaction que vous aimeriez exprimer, n’hésitez pas à me le communiquer, même si cette réaction est négative. C’est avec grand intérêt et grand plaisir que j’échangerai nos opinions.