Il y a un un an, faute de moyens et faute d’appui, j’ai renoncé à recourir contre la décision du Conseil d’Etat de rejeter mon recours contre le rejet de mon opposition à la modification du Plan d’aménagement local de St-Blaise, uniquement destinée à permettre la construction de 3 immeubles de 15 m de haut en pleine nature. Je laissais la responsabilité de la lutte à l’Association pour le Développement Harmonieux de St-Blaise (ADSB).

Voir ci-dessus Contrefiche No 25

Contrefiche-No-24.pdf